#SinCienciaNoHayFuturo

polo lacoste femme jaune 34430

Publicado: 2012-07-22

Jean-Charles Manteiga et André Nabies sont deux musiciens du cru et d'exception : ils font entrer l'accordéon au Panthéon symphonique avec virtuosité. Un monde musical à découvrir absolument.«Pour les gens, l'accordéon, c'est l'instrument que l'on entend le soir du 14-juillet», constate André Nabies. Un créneau musical, le musette, qui fait certes partie des racines françaises, mais beaucoup trop étroit pour un instrument qui, selon Jean-Charles Manteiga et André Nabies du Duo évasion, possède des qualités bien plus étendues.A tel point qu'ils le font entrer avec beaucoup de talent dans l'univers de la musique classique mais également du jazz ou des musiques de films.«En fait, il y a l'accordéon de variétés avec une basse standard et l'accordéon de concert à base chromatique», explique André Nabies. La sonorité du second se rapproche de celle des orgues avec plusieurs registres possibles. Ce qui leur permet d'aborder des compositeurs comme Bach (Prélude et Fugue en Do mineur), Albeniz («Asturias») ou encore Eric Satie, même si ces grands de la musique n'ont pas composé pour l'instrument utilisé par le Duo Evasion.

Surmonter les préjugés
Un parti pris musical qui les obligent à se justifier face aux «puristes» des deux camps qui ne manquent pas de préjugés,polo lacoste femme jaune, celui de la musique classique et celui du musette. «Je dis souvent que toutes les musiques sont belles si elles sont bien interprétées», poursuit André.Ce n'est pourtant qu'un retour aux sources pour cet instrument qui jouait du classique à ses débuts, à la fin du siècle dernier. Depuis plusieurs décennies, l'accordéon chromatique fait partie des orchestres symphoniques des pays de l'Est.«En France, ils ne sont que deux ou trois concertistes de renommée internationale.»
Retour de l'accordéon
Mais toute chose évolue et les murs du ghetto se fissurent.Après le précurseur Gérard Blanchard, l'accordéon s'offre quelques belles incursions dans des groupes récents, matérialisant le métissage musical qu'ils revendiquent. Pour Jean- Charles et André, qui jouent souvent dans des églises, il faut encore faire preuve de pédagogie : «Lorsqu'on propose un concert d'accordéon au curé, c'est vrai qu'il y a un moment d'hésitation. Il entend déjà la «Java bleue» sous la nef. Il faut donc expliquer que nous jouons du classique».
Tournée américaine
Ce qui n'empêche pas les deux compères de flirter aussi avec le jazz, les musiques de films ou la variété lorsqu'ils sont dans une salle de concert plus classique. Ce fut le cas mardi soir à Bagnères où l'on a pu entendre une partie du répertoire du film «Star wars» ou un «Take five», un classique... mais du répertoire jazz.Mais pour trouver des morceaux exclusivement composés pour leur instrument, ils doivent se tourner vers les compositeurs contemporains des pays de l'Est comme Zolotarev ou Kusyakov.Un large répertoire tout de même qu'ils jouent en concert dans toute la région depuis dix ans. Mais aujourd'hui, d'autres portes s'ouvrent avec notamment une tournée prévue en Amérique Centrale à l'automne 2000. Une légitime récompense pour ces deux musiciens de talent.

Des enfants du pays

André Nabies et JeanCharles Manteiga sont des enfants du pays. Le premier,polo lacoste manches longues dame, 29-ans, est bagnérais.L'accordéon, il le pratique depuis l'âge de 7-ans et il a fait ses armes à l'Accordéon club bagnérais. Jean-Charles, 42-ans, a lui fait ses premières armes à Juillan dès l'âge de 8-ans, remportant de nombreux concours. Tous deux se sont justement retrouvés un jour lors d'un concours à Lourdes.Tous deux jouent encore de la variété. Là, c'est le déclic pour tous les deux. «Nous avons rencontré un véritable extraterrestre.» Le président du jury est en effet Jean-Luc Manca, l'un des rares grands concertistes d'accordéon classique reconnu internationalement. Ils sont tout deux séduit par la virtuosité de ce musicien et découvrent le répertoire classique de l'accordéon. Ils entament alors une seconde formation dans les toutes premières sections de conservatoires dédiées à l'accordéon chromatique.
Devenir professionnels
Depuis dix ans, ils jouent ensemble au sein du Duo Evasion et travaillent avec acharnement et beaucoup de modestie pour devenir des professionnels : deux à trois heures de travail personnel le matin et quatre à cinq heures en duo l'après-midi, et ce presque tous les jours. Ils viennent d'enregistrer en septembre un CD qu'ils vendent lors de leurs concerts. Un passage obligatoire pour entamer leur tournée centre-américaine et un enregistrement rocambolesque dans une maison en rénovation avec une bande d'amis, JeanPaul Sagnes, un mélomane averti comme ingénieur du son, et Eric Montserrat, propriétaire d'un commerce de matériel musical à Aureilhan.Leur tournée en Amérique centrale est organisée par l'Alliance française qui fait la promotion de la culture francophone à l'étranger. Nul doute que Jean-Charles et André seront de bons ambassadeurs.[NOTE] ______ Le Duo Evasion sera en concert vendredi 3 décembre à 20-h-30 à l'église de Vic-en-Bigorre,polo lacoste pas cherq xher, puis le 11 décembre à Bordère/Echez et le 17 décembre à Laloubère.


Escrito por


Publicado en